15/01/2018

AGORA, le nouveau groupe politique à Esneux

La presse a récemment relayé l'initiative citoyenne de créer un nouveau groupe politique à Esneux.

AGORA est le nom de ce groupe réunissant des personnes d'horizons différents ainsi que les élus cdH actuels.

A la base de ce rassemblement de bonnes volontés orientées vers le seule commune qui nous est chère, j'ai donc décidé d'être toujours présent lors des prochaines élections en soutien de ce groupe, sans prétention de place sur la liste.

Des informations plus complètes suivront.agora, esneux, cdh

 

10:43 Écrit par Philippe LAMALLE dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : agora, esneux, cdh |  Facebook |

Commentaires

Dans la Grèce antique, l'agora désigne le lieu de rassemblement social, politique et mercantile de la cité.

C'est sous cette bannière qu'un nouveau groupe de citoyens engagés d'Esneux, de Tilff et de ses différents villages se rassemble en vue des prochaines élections communales d'octobre 2018.

agora, c'est un mouvement constitué par différentes personnes actives au niveau local dans les domaines associatif, sportif, commercial, social...

agora, c'est le souhait d'écouter les attentes des habitants d'une commune riche d'une vingtaine de hameaux différents, trait d'union entre la métropole liégeoise et les espaces verts qui courent vers les Ardennes et le Condroz.

agora, c'est réveiller la "belle endormie" qu'est devenue Esneux, perle nichée au coeur de la vallée de l'Ourthe, pour laquelle une nouvelle stratégie est absolument nécessaire.

agora, c'est refuser la fatalité de la reconduction d'une majorité en place depuis 12 ans...

agora, c'est encore une foule d'autres choses à faire ENSEMBLE !

agora rassemble plusieurs personnes issues des rangs humanistes esneutois, aujourd'hui rejoints par des citoyens éloignés de toute logique partisane :

agora est un mouvement ouvert à toutes et tous. Si vous aimez votre commune et que vous voulez faire bouger les choses, alors rejoignez-nous!

Écrit par : Philippe LAMALLE | 17/01/2018

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.